Municipalités hors-TAFTA : de la résistance aux alternatives au libre-échange 

Toutes les versions de cet article : [français] [ Deutsch ] [ English ] [ Español ]

Vendredi 25 – 9 h - 11 h
Anglais, Français
 GA 147  Expérience militante préférable, Cette activité vise à la constitution au renforcement ou à l’organisation d’un réseau

Plus de 2000 municipalités à travers toute l’Europe se levées pour dire non à CETA (Accord économique et commercial global), TiSA (Accord sur le commerce des services) et compagnie, et par là pour dire non à plus de libéralisation des services publiques plus de droit pour les corporations. De plus en plus de ces municipalités non seulement résistent, mais elles réinventent avec les mouvements sociaux, les agriculteurs et les PME une économie qui part de la base. La remunicipalisation de l’eau et des énergies, l’encouragement à la mise sur pieds de systèmes locaux pour l’alimentation sont au centre de ces actions, de même que l’expérimentation de nouvelles formes de démocratie. Partageons nos expériences sur la façon de renforcer notre résistance contre les accords de libre-échange au niveau local et en même temps bâtir des alternatives basées sur la solidarité et une bonne vie pour tous.

Intervenant⋅e⋅s

  • Arno Belau - Attac D, aktiv in der Kampagne gegen Freihandelsabkommen und im Netzwerk TTIP-freie Kommunen
  • Lucia Barcena (Ecologistas en Accion)
  • Lavinia Steinfort (Transnational Institute, TBC)
  • Martin Konecny – aktiv im Netzwerk Seattle to Brüssel

Organisation

  • Attac Deutschland
  • Attac Österreich
  • Seattle to Brussels Network